Rechercher
  • amelieharan

Appel aux Citoyens du Monde et aux Praticiens de la Trame

Mis à jour : mars 17

Trame du Monde, donnée le 18 Mars 2020 à 20h00 - heure française Les futurs moments intimes de confinement qui s’ouvrent à nous en ce lundi 16 mars 2020, sont si proches du renouveau printanier ! Cependant, ils nous invitent à continuer à œuvrer dans nos intérieurs.

D’une manière très différente de nos pratiques quotidiennes individuelles, l’énergie du moment nous invite à voir « le Dedans de l’envers » et à porter notre vision du microcosme au macrocosme, en incluant notre responsabilité de petit homme, humblement.


Le corona virus, ce micro organisme, comme le partage une amérindienne sur le net est une entité agressive, virulente et dévastatrice de la sphère pulmonaire humaine. A une autre échelle, l’homme agressif, virulent et inconscient a détruit violemment le poumon de la planète Terre de part la déforestation massive de la forêt amazonienne et ses activités économiques polluantes sursaturant un air si nécéssaire à la continuité de la vie Sur Terre.

Ne naît-on pas dans un souffle et ne part-on pas dans un dernier souffle ?

Les rythmes de vie actuels menés avec inconscience pour suivre une cadence rythmée au pas de course, font perdre à l’homme toutes notions de bons sens, d’humanité et de créations censées.


La nature de l’univers dans lequel il vit ainsi que celle de la terre sont en lien et elles invitent toutes deux aujourd’hui à prendre le temps de s’en apercevoir, Et à observer ce miroir. Il existe un univers vibrant en nous, autour de nous et nous sommes de part ces vibrations, tous, intimement connectés Et en relation.

Une certaine partie de la population mondiale a déjà fait le saut quantique de réaliser que l’Humain, n´est, qu’une âme immortelle, invitée à faire une expérience dans la matière, soit dans un véhicule appelé corps. Celui-ci, constitué de particules physiques d’emprunts appartenant à la Terre mère est un réceptacle Tel une coupe, un calice, un graal saint. La conscience de ces êtres les porte à prendre soin de ce bien terrestre, à se libérer des émotions encombrants leurs propres univers intérieurs, à savamment trier leurs pensées créatrices- émettrices et à recevoir au travers de leurs couronnes sacrées, l’énergie nécessaire à leurs inspirations de vie en tant que créateurs Sensibles et responsables.


Quand une autre, encore fermée à tous ces concepts tente de survivre dans un modèle aujourd’hui devenu étouffant, non viable et en voie de déstructuration massive. La porte de bien des mystères (chakra coronal) se trouvant fermée, échappe alors à l’entendement du mental, le sens aigu du divin et du sacré. Sont-alors rendu sacré des lieux, des objets, des personnes situant la divinité à l’extérieur de soi, ainsi que le pouvoir en découlant. Les corps enfermés sous un amas de couches émotionnelles voilent à ces individus, l’essence de leur être intime, asservissant leur puissance personnelle. La divinité suprême étant niée les mène à leur peur la plus profonde, celle d’être un objet ayant une durée de vie à effet limité. Paniqués lorsque que les traces de cette fin surgissent dans sa vie, ses réactions prennent alors une ampleur épidémique, s’agite en lui le tréfond de cette peur et cette sensation tétanisante de son esprit, d’être enfermé dans un intérieur sans espoir et meurtri. A l’image de son besoin de bouger incessant et de se déplacer à outrance, ce dernier vit et cherche les contacts hors de lui-même et non, en son épicentre, perdant ainsi son unicité et répondant à des codes l’éloignant de l’individualité et la spécificité de son âme humaine. Il n’a pas le temps ! Est-alors perdu le chemin de la reconnexion à sa propre nature et sa méconnaissance des lois De la nature spirituelles et universelles ... Cependant, cette peur collective n’a-t-elle pas pour fonction De resurgir aujourd’hui dans l’inconscient collectif afin de réaliser sa catharsis ?

Après la vidange collective des ces dernières années de l’émotion de la colère, voici l’heure de ressentir ensemble notre peur la plus profonde. La terre se nettoie, cela se ressent et cela se voit...

Le paradigme actuel est arrivé au point de bascule de la masse critique. Un swift est en train de s’effectuer, invitant plus d’individus à suivre, sans peur, l’appel de la nature et de leur propre nature ! La Terre augmente sa fréquence vibratoire invitant chaque cellule, organe faisant partie de Sa structure à ouvrir son champ de conscience et à percevoir l’importance et le rôle qu’il a sur cette immense toile.




Comme un corps attaqué par le corona virus se battant pour sa survie, la planète malmenée par de nombreux corona humains non conscientS de leur rôle essentiel au sein d’un ensemble se bat pour retrouver son homéostasie.

*** La connexion et l’initiation de mr Burensteinas reçues au travers de ces 16 gestes de la Trame permet à tous les praticiens de cette méthode vibratoire de nettoyer les corps. Laisser à la putréfaction, la purification de la matière intérieure, le soin d’une mise en lumière bénéfique à un ensemble cellulaire serait-il un outil nécessaire pour libérer un esprit de cohésion ?

A une échelle macroscopique, dépoussiérer les Systèmes énergétiques de la terre, aiderait-il à créer Une vue d’ensemble et d’union ? Comme les cellules d’un corps mettant tout un organisme en branle pour qu’il retrouve son homéostasie interne, soyons les cellules ayant à cœur de stimuler d’autres cellules sœurs...

Ainsi secoueriez-vous la grande trame d’un corps bleu vivant en dehors de votre propre corps mais dont vous êtes un élément conscient du patrimoine et de son véritable trésor ?

Voudriez-vous œuvrer d’un commun accord afin d’intimer avec coeur le désir de voir émerger l’énergie de guérison d’une planète, ainsi que de tous ses corps ?


Des Âmes si belles et pourtant si emprisonnées seraient-elles alors capables enfin de s’harmoniser pour ressentir leur véritable humanité ?


***


La majorité des cultures anciennes dans le monde semblent avoir eu une certaine compréhension des chakras de la terre et des lignes énergétiques constituant la trame de la Planète bleue. En Chine, on les nomme «dragon lines », en Amérique du Sud , les chamanes les appellent « Spirit lines », en Australie pour les anciens autochtones, ce sont les « dream lines » et à l’Ouest, elles sont appelées les « ley lines ». Il est intéressant de noter que là où ces lignent se rencontrent, correspondent aussi un alignement parfait des constellations astrologiques.

Ainsi ce savoir codé et insufflé par toutes les voies, spirituelle ou alchimique est magnifeste. Comme inscrite sur la table d’émeraude (Tabula Smaragdina en latin), un des textes les plus célèbres de la littérature alchimique et hermétique, la fameuse correspondance entre le macrocosme et le microcosme est réelle : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

« ce qui est au dehors est au dedans... »



Praticiens de la Trame, Oeuvrons ensemble comme de petites cellules ayant envie de stimuler un ensemble organique vaste, afin que parcoure dans un corps bleu, plus de lumière, et une énergie printanière de re-n-essence humaine au parfum de très grande cohésion.

Voici le schéma pour apposer vos gestes :

Rdv 20h00 - heure française - mercredi 18 Mars 2020


Citoyens du monde, rejoignez-nous à cette même heure avec vos talents et vos dons, vos pensées Et intentions lumineuses et participez à ce temps de partage et d’éveil vibratoire. Comme nos amis italiens, chantez, jouez d’un instrument, peignez, priez, dansez, cousez, taillez, écrivez, dessinez, cuisinez, bricolez, jouez, battez des mains ou du tambour, méditez, réparez, jardinez, faites l’amour, communiquez, exprimez et connectez vous à vos sources personnelles d’inspiration...


Vibrez de l’énergie d’amour et réalisez l’activité que vous aimez avec la conscience que nous sommes tous reliés Et que nous magnifestons le désir collectif de créer une nouvelle réalité.


Ensemble bâtissons le nouveau monde et laissons la place à sa puissante vibration. Devenons des créateurs inspirés, inspirant et aimant.

Revenons à l’essentiel.

Chacun en a la clé.


avec amour, foi et joie

Amélie


0 vue